Mon utilisation de Babytwit en CM2

Enseignant depuis 11 ans et directeur d’école depuis 3 ans, j’enseigne en CM2. Étant sur twitter avec un compte personnel depuis quelques temps, j’avais envie de me lancer dans une « twittclasse ». C’est donc tout bonnement que j’ai créé un compte avec ma classe et nous voilà lancés dans la grande aventure de ce réseau social.
La classe a ouvert son compte en janvier et il a été difficile de se rendre visible au milieu de toutes les classes de ce réseau. Nous avons communiqué avec l’école située dans la commune voisine et ça s’est arrêté là.

Il était donc frustrant d’utiliser twitter car sans interaction, un réseau social n’est pas grand-chose.
Puis est arrivé BabyTwit. Je reçois un mail de mon ATice de circonscription me présentant un projet clé en main (toujours appréciable) concernant des Tw’haïkus. Il s’agissait pour les élèves d’écrire un haïku à partir d’une photo publiée sur BabyTwit.

 

selection_055-3f011
Dans ma classe, on produit de l’écrit deux fois par semaine et les élèves sont habitués à cet exercice de style. Mais là, leurs écrits prenaient une toute autre dimension : ils allaient être mis sur un réseau social. La quantité modérée de classes présentes sur BabyTwit (tout relatif quand on parle d’Internet) a permis à notre compte « d’exister » immédiatement. Les haïkus étant commentés et mis en favori.

 

selection_056-96741

Concrètement, les élèves écrivaient leurs textes au brouillon puis, quand ils s’étaient relus et étaient sûrs d’eux, l’écrivaient sur leur post-tweet (un simple post-it) à gauche du tableau interactif. Les post-tweets corrigés étaient déplacés à droite du TBI afin d’être écrits sur BabyTwit. On sélectionnait ensuite ensemble les haïkus qui nous plaisaient le plus et les élèves concernés les écrivaient.
Par la suite nous avons alimenté notre compte BabyTwit en publiant les résultats de nos statistiques (pourcentage de filles dans la classe, pourcentage de garçons, etc.). Nous avons aussi parlé littérature de jeunesse avec « une histoire à quatre voix ».

 

selection_057-75f22

Les collègues avec qui je discute sur Twitter et adeptes des twittclasses depuis longtemps me diront qu’avec Twitter on fait déjà tout ça. Je réponds oui et j’ai d’ailleurs fait vivre les deux comptes en parallèle tout au long de l’année et force est de constater que la visibilité était moindre sur Twitter (ce qui peut aussi m’être imputé).

 

Mais le plus gros défaut d’utilisation de Twitter, c’est de faire une publicité gratuite à ce réseau social. En effet nombre de mes élèves se sont inscrits sur Twitter par la suite. Certains n’ont pas été très actifs mais d’autres le sont beaucoup plus et comptent un nombre de « followers » impressionnant.
Il est vrai qu’on ne peut envisager le B2i comme il y a dix ans et qu’il est nécessaire d’évoquer l’utilité et les dangers des réseaux sociaux, mais est-ce à l’école de le faire en prenant le risque mettre le pied à l’étrier à l’utilisation de ce réseau social ?

Je le crois et si création de compte il y a, c’est un dommage collatéral de la création d’une twittclasse d’où la nécessaire information aux parents. Certes des élèves ont aussi créé un compte babytwit mais les « conséquences » sont moindres surtout quant à l’utilisation des données personnelles.
Je vous invite d’ailleurs à lire le AbulÉdu’Zine n°5, spécial BabyTwit qui m’a convaincu.
Pour l’année scolaire qui arrive, je pense faire coexister les deux comptes en parallèle. Une période sur l’un et une période sur l’autre. Il est important que les élèves soient aussi confrontés à ce qui existe numériquement hors des murs. Il est nécessaire pour un public d’élèves de RRS qui ont pour beaucoup déjà un profil Facebook de pouvoir être confrontés à un réseau social dans le cadre de l’école afin d’ouvrir le débat (avec les parents) et qu’ils puissent commencer à se construire une identité numérique.

Matthieu Parcaroli

Twitter ou Babytwit ?

Ancienne utilisatrice de Twitter en classe maternelle depuis 2010, j’ai basculé sur Babytwit à sa création, ou presque. Je n’y trouve pour l’instant que des avantages.

Le site Abuledu-fr a déjà mis en ligne les garanties que Babytwit apporte par rapport à Twitter, en particulier le respect des données personnelles et de la vie privée.

Bien sûr, l’interface de Babytwit est un peu moins accessible pour de jeunes enfants [1]. Avec des apprentis lecteurs, il est de toute façon nécessaire de guider les enfants, sur l’un ou l’autre site. Cela n’empêche en aucun cas la correspondance avec les familles et avec d’autres classes. Je précise que mes élèves saisissent eux-mêmes la quasi totalité des messages postés, soit en individuel, soit en collectif.

Sur Twitter, j’avais un compte fermé, protégé, nos abonnés étaient surtout des familles, et quelques collègues que les enfants avaient acceptés. Quelques classes nous suivaient, mais nous n’avions pratiquement d’interactions qu’avec les familles des enfants.

 

selection_059-86ec7

Les membres actifs de l’association AbulÉdu-fr sont attentifs aux remarques des enseignants pour améliorer l’outil Babytwit et faire évoluer ses fonctionnalités chaque fois que c’est possible. La maternelle n’est pas oubliée, une version plus adaptée aux petits est en cours. On ne trouvera jamais cette écoute sur Twitter.

Pour faire participer mes élèves au premier concours de Twittérature proposé par l’ITC, j’ai ouvert le compte classe durant une quinzaine de jours, juste le temps du concours, afin que les tweets des enfants soient pris en compte. Des messages indésirables sont apparus aussitôt, je devais chaque jour bloquer des comptes d’abonnés saugrenus voire malvenus. J’ai préféré protéger le compte à nouveau sitôt le concours terminé.

Plus tard dans l’année sont arrivés des spams envoyés par des comptes de parents, peu habitués aux réseaux, et piratés. Bien sûr, j’avertissais à chaque fois les familles pour qu’elles changent leur mot de passe.

Quel confort sur Babytwit de n’avoir plus à subir ce genre de désagrément. La communauté restreinte à la communauté éducative est tout de même mieux adaptée aux plus jeunes. Avec des élèves plus âgés, sans doute l’ouverture sur le monde permet de mieux saisir l’étendue d’internet, mais les nôtres ont-ils besoin de tout cet espace ?

En maternelle, la sécurité offerte par Babytwit permet davantage d’ouverture et d’autonomie pour les élèves.

Si notre compte classe est toujours protégé, c’est davantage pour limiter le volume d’écrit à lire (j’utilise Babytwit exclusivement dans l’apprentissage de la lecture et cela demande beaucoup de temps), et pour une éducation au net en situation, que par crainte réelle des intrusions.

De plus nous avons trouvé des correspondants cette année, ce que je n’avais jamais obtenu auparavant sur Twitter. (clin d’œil @gillymat)

Notre ancien compte Twitter existe toujours. Sur la page d’accueil on peut lire « @lesgribouilloux sont partis sur babytwit.fr »

selection_058-1dcfc

Isabelle Bauchet


 

[1] Manque d’icônes
notifications perturbantes
taille de police petite pour des maternelles

Coloriser une image en N&B avec GIMP

Fermer – Remplir – Peaufiner

 

Remplir :
Nous utiliserons pour cela l’outil pot de peinture
La fonctionnalité de cet outil est de remplir avec la couleur de premier plan une zone fermée

1/ Sélectionner la couleur de premier plan
2/ Puis l’outil pot de peinture
3/ Enfin, cliquer à l’intérieur de la zone à remplir

 

Astuce : Il est possible de régler la valeur de seuil de l’outil. N’hésitez pas à effectuer plusieurs tests avec différentes valeurs de seuil. La combinaison de touches CTRL Z vous permettra d’annuler la dernière opération si l’effet rendu n’est pas satisfaisant.

 

Fermer :
Le pot de peinture s’appliquant sur des zones fermées, il convient donc au préalable de s’assurer qu’aucune fuite de couleur n’est possible.
Avant d’appliquer la couleur, il est donc indispensable de fermer la zone à remplir en utilisant (par exemple) l’outil brosse/pinceau.
Pensez à régler la taille du pinceau : plus la taille est importante, plus le trait sera « gros »

Astuce : il est possible de capturer la couleur d’un trait en utilisant l’outil pipette sélectionner l’outil puis cliquer sur la couleur à capturer, elle passera automatiquement au premier plan

 

Peaufiner :
Voilà la partie la plus longue : les finitions….
Malgré le soin apporté au réglage du seuil de l’outil pot de peinture, parfois des « bavures » subsistent (tout dépend de la qualité du dessin original).
Une méthode possible pour enlever ces bavures est de repasser dessus avec la brosse (outil pinceau + réglage de la taille de la brosse) en utilisant la même couleur (outil pipette pour capturer la couleur)
Ce travail minutieux est parfois fastidieux. Il faudra donc vous armer de patience…

Astuce : procéder à la colorisation du dessin en plusieurs étapes

 

Derniers conseils :
1- Pensez à enregistrer régulièrement votre travail : Fichier | Enregistrer ou Enregistrer sous…
2- Lorsque la colorisation est terminée, exportez votre fichier en .png (par exemple) : Fichier | Exporter

coloriserDessin

Assemblée générale extraordinaire

Compte-rendu d’Assemblée Générale Extraordinaire

Pessac – Samedi 3 Mai 2014 – 9h à 10h

Présents :
José Brito, Muriel Blat, André Connes, Eric Seigne, Céline Souleille,
Jean-Louis Frucot Président, Eric Querelle, Jonathan Tesse trésorier,
Ania Lesca.
A distance : Frederic Adamzak

Ordre du jour : modification des statuts concernant l’adresse de
l’association.

Jean-Louis Frucot a demandé à Ryxéo s’il est possible de domicilier le
siège de l’association au siège de Ryxéo pour des raisons pratiques.
Ryxéo met à disposition des locaux pour les réunions, le centre
névralgique d’AbulÉdu.
Eric Seigne, Directeur de Ryxéo, donne son accord.
Vote par l’AGE à l’unanimité.

L’association AbulÉdu-fr est désormais domiciliée à l’adresse suivante :
Association AbulÉdu-fr
21 rue Eugène et Marc Dulout
33600 PESSAC

Assemblée générale de l’association 2013

Bonjour à vous, membres de l’association AbulÉdu-fr !
L’assemblée générale annuelle s’est tenue par jabber, le 31 octobre 2013 à 20 h 30.

Commençons par faire le tour des présents :
Frédéric Adamczak, Isabelle Bauchet, José Brito, André Connes, Annie Lesca, Jean-Louis Frucot, Guy Larrieu, Éric Querelle, Éric Seigne, Jonathan Tessé.
N’a pas pu se libérer mais a participé à la réunion de préparation du lundi :
Muriel Blat.
L’assemblée générale 2011 avait décidé la mise en place d’une cotisation obligatoire, à hauteur de 10€ par an et par membre. Seuls 23 membres sont actuellement à jour (liste émargement).
La séance commence par l’examen du rapport moral et du bilan financier pour l’année écoulée. L’assemblée générale leur donne le quitus, à l’unanimité. Les documents seront présents sur le site de l’association.
La discussion sur le rapport moral a porté sur le bilan de l’année de babytwit, du développement, du nouveau système d’exploitation sur la liste des OS supportés (Android) et des rapports avec Ryxéo.
La discussion sur le rapport financier a porté sur le serveur, les demandes de subventions, les cotisations, l’assurance responsabilité civile pour intervenants et la gestion d’apports financiers d’une entreprise.
Quatre membres du Conseil d’administration demandent le renouvellement de leur siège, André Connes, Jean-Louis Frucot, Guy Larrieu et Annie Lesca sont reconduits d’office, comme l’indique le statut de membre fondateur. Frédéric Adamczak, Éric Seigne et Jonathan Tessé sont réélus. José Brito est élu. Le conseil d’administration se composera donc cette année des huit membres précités.
Vient ensuite la réélection des trois responsables du bureau. Rappelons que le bureau n’est pas la seule force de travail de l’association et que les décisions sont prises en concertation avec tous les membres du CA. Guy annonce sa volonté de ne pas se représenter, Jean-Louis accepte de prendre la suite. Le trésorier est maintenu dans ses (lourdes) fonctions. Un grand merci à tous les deux.
Le changement de domiciliation de l’association, liée par statut à celle du Président pose régulièrement un problème. Il faut donc modifier les statuts sur le point suivant – domiciliation – et convoquer une AG extraordinaire.
Article 3 à modifier « Le siège social est fixé à l’adresse du Président en cours de l’association. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’administration. »
Proposition de modification : « Le siège social est fixé à ….  Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’administration. »
Rythme des cotisations :
Les cotisations étaient, jusqu’à présent, valables pour les 365 jours suivants. Il en résulte une gestion au cas par cas des renouvellements et des courriels de rappel.
Désormais, les cotisations seront valables pour l’exercice en cours, c’est à dire l’année scolaire. Les quelques semaines entre la rentrée scolaire (1er septembre) et l’AG (courant octobre) permettront de renouveler son adhésion et de procéder aux relances nécessaires.

La communication interne entre les membres du CA élargi (liste l-bureau) a renforcé la cohésion et la dynamique de l’équipe : veille, tests, discussions, pépinière d’idées. Le président propose à Isabelle Bauchet et Éric Querelle d’y adhérer, ce qui est fait.
Pour ce qui est de l’orientation des actions pour l’année à venir, nous gardons la même ligne de conduite avec l’objectif d’améliorer la communication externe en renforçant la visibilité des différents rôles de l’association :
Encourager la conception et le développement des logiciels du terrier en liaison avec Ryxéo, par le remboursement des frais de déplacements mensuels des contributeurs bénévoles et par la participation aux tests ;
Encourager la conception de Ressources Educatives Libres d’accompagnement des utilisateurs d’AbulEdu et des logiciels du Terrier : alimenter la banque de données de data-abulédu en images et textes (13 000 ressources brutes), et la médiathèque d’abulédu en modules (475 déposés) ;
Communiquer sur nos contributions et nos retours d’expériences (stratégie SAMR : Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition, http://prezi.com/bplep386fgmv/integrer-la-pedagogie-des-tice-en-classe/?utm_source=twitter&utm_medium=landing_share) sur le modèle de Jonathan. http://tice-ia21.ac-dijon.fr/ressources/usages-du-numerique/spip.php?article13 ;
Entretenir les contacts avec les utilisateurs avec notre réactivité coutumière : babytwit, forum et listes (1 500 inscrits sur la liste « infos ») ;
Cartographier la constellation d’AbulÉdu ;
Renforcer notre présence à l’extérieur (Capitol du Libre à Toulouse) ;
Améliorer le référencement des sites (José) ;
Communiquer sur l’entrée en scène de Babytwit dans le paysage des réseaux sociaux :
L’idée d’Éric de proposer un service de micro-blogue respectueux des utilisateurs a vu le jour en février 2013 après une année de gestation, grâce à la ténacité de Jonathan. Depuis, 445 comptes ont été créés, dont 50 comptes de classes, des connaissances nouvelles, et des rencontres virtuelles très riches, des découvertes par de nouveaux utilisateurs d’AbulÉdu, et de la vastitude des projets. Des projets pédagogiques « institutionnels » ont également vu le jour (départements 21, 54, 33) dont un projet tw’haiku labellisé « innovant » par la rectrice de Dijon.
Voici les pistes retenues pour cet axe de travail fort :
1. constituer un dossier précisant le périmètre d’utilisation,
2. lancer le projet tw’haikonte (Isabelle, écriture collaborative sur Écrivons ensemble),
3. diffuser le projet patrimoine : Chloé (ou autre) découvre le patrimoine de nos régions,
4. solliciter les Conseils Généraux ou Conseils Régionaux pour des demandes de subventions à partir de ces projets territorialisés,
5. renforcer les échanges pédagogiques sur babytwit (en attendant de constituer une liste ?)

L’axe que nous avons tous validé lors de l’AG, le grand chantier à venir qui fera évoluer Abuledu dans les années à venir, c’est la communication.
Nous avons un bon projet technique et pédagogique, mais nous manquons de visibilité, à tous les niveaux : subventions, reconnaissance institutionnelle, dans le milieu du libre ou dans le milieu enseignant.
L’Assemblée Générale est levée le 1er novembre 2013, à 1h.

AG2013-rapportmoralrapport_financier_2013

 

Créer un compte Jabber

La création d’un compte compatible avec le protocole Jabber (XMPP) peut se faire directement depuis pidgin

Remarque : Pidgin est un logiciel de messagerie instantanée libre et multi-plateforme.

Lancer Pidgin puis Comptes > Gérer les comptes.

creerCompteJabber1

Cliquer sur le bouton « Ajouter »

creerCompteJabber2

 

Saisir les différentes informations souhaitées.

creerCompteJabber31- protocole utilisé : choisir XMPP

2- votre nom d’utilisateur

3- le domaine. Il existe un nombre important de domaines (liste). Jabber.fr est très satisfaisant.

4- votre mot de passe

5- éventuellement un alias local : il sera utilisé par pidgin. C’est très pratique lorsqu’on dispose de plusieurs comptes.

6- N’oubliez pas de cocher la case « créer ce nouveau compte sur le serveur ».

puis cliquer sur le bouton « Ajouter »

 

creerCompteJabber4Accepter le certificat

 

creerCompteJabber5Si tout se passe bien, le compte est créé.

 

Il se peut que le nom d’utilisateur choisi existe déjà. Dans ce cas, choisir un autre pseudo et recommencer l’opération

jabber6

Participer à une conférence « Jabber »

La vie de l’association nécessite des rencontres régulières rendues difficiles par la disparité géographique de ses membres, c’est pourquoi nous privilégions les conférences via messagerie instantanée.

Le protocole Jabber se prête à ce type de communication. Voici une procédure qui vous permettra de rejoindre une discussion (Assemblée générale par exemple)

Matériel nécessaire :

  • Un compte supportant le protocole XMPP. Cet article précise une procédure de création de compte 
  • Un logiciel de messagerie instantanée. Pidgin, logiciel libre, gratuit et multiplateforme est tout indiqué

 

Exécuter Pidgin > Contacts > rejoindre une discussion (ou ajouter une discussion)

pidgin1

 

serveur : chat.jabberfr.org

salon : abuledu

Sélection_024

Il ne reste plus qu’à attendre les autres participants…

Sélection_025

 

Assemblée générale de l’association 2012

Bonjour à vous, membres de l’association AbulÉdu-fr !

L’assemblée générale annuelle s’est tenue par jabber, le 29 octobre 2012 à 21 heures.
Commençons par faire le tour des présents :
Annie Lesca, Hayat Oufdil, Jean-Louis Frucot, Guy Larrieu, Jonathan Tessé, Frédéric Adamczak, Éric Seigne.
N’a pas réussi à se connecter :
André Connes.
La séance commence par l’examen du rapport moral et du bilan financier pour l’année écoulée. L’assemblée générale leur donne le quitus, à l’unanimité, sous réserve que le coût de l’hébergement du serveur dû en octobre soit basculé sur le prochain exercice.

Quatre membres du Conseil d’administration demandent le renouvellement de leur siège, Annie Lesca, André Connes, Jean-Louis Frucot et Guy Larrieu et sont reconduits d’office, comme l’indique le statut de membre fondateur. Frédéric Adamczak présente sa candidature qui est acceptée à l’unanimité. Éric Seigne et Jonathan Tessé sont réélus. Hayat Oufdil annonce sa volonté de ne pas se représenter. Le conseil d’administration se composera donc cette année des sept autres membres précités.

Vient ensuite la réélection des trois responsables du bureau. Comme l’année précédente, Annie sera donc sécrétaire de l’association, Jonathan, le trésorier et Guy, le président. Rappelons que le bureau n’est pas la seule force de travail de l’association et que les décisions sont prises en concertation avec tous les membres du CA. Le trésorier propose de réfléchir à des actions ciblées qui demandent des financements, pour anticiper le montage de dossiers de subventions.
Les démarches sont toujours en cours pour changer la domiciliation de l’association qui doit être liée à celle du Président.

Suite à l’analyse du budget de l’année passée, une constatation s’impose à nouveau : l’association manque de moyens. L’assemblée générale 2011 avait ainsi décidé la mise en place d’une cotisation obligatoire, à hauteur de 10€ par an et par membre. Seuls 30 membres sont actuellement à jour. Les 41 membres n’ayant pas payé cette cotisation seront encouragés à régulariser leur situation, Annie s’occupera des relances.

La communication interne entre les membres du CA élargi (liste l-bureau) a renforcé la cohésion et la dynamique de l’équipe : veille, tests, discussions, pépinière d’idées. Il est hélas impossible de quantifier le nombre d’heures et l’énergie dépensée, mais nous pouvons estimer que le bilan d’activité a probablement suivi la même progression que celle du nombre de lignes codées, qu’un outil permet de mesurer : Ohloh.
Pour donner un ordre d’idée, en voici une visualisation, depuis 2008. Les statistiques complètes du projet Le Terrier se trouvent ici : Ohloh – Le Terrier.
En bleu, les lignes de codes ; en rouge, les lignes de commentaires ; en vert, les lignes laissées vides, indispensables pour un code aéré et lisible.
Pour ce qui est de l’orientation des actions pour l’année à venir, nous gardons la même ligne de conduite avec l’objectif d’améliorer la communication externe en renforçant la visibilité des différents rôles de l’association :
Encourager la conception et le développement des logiciels du terrier en liaison avec Ryxéo, par le remboursement des frais de déplacements mensuels des contributeurs bénévoles.
Encourager la conception de ressources pédagogiques d’accompagnement des utilisateurs d’AbulEdu et des logiciels du Terrier.
Communiquer sur nos contributions (Zine, ressources pédagogiques, entrepôt de données) via le site internet de l’association, les listes de diffusion et le compte identi.ca.
Structurer nos retours d’expériences sur le modèle des mini-Tice de Jonathan Tessé.
Entretenir les contacts avec les utilisateurs avec notre réactivité coutumière : accompagnement sur le forum, courrier (1000 inscrits sur la liste « infos »), listes.

Jonathan propose de multiplier les informations à destination de membres@abuledu-fr.org (informations sur les nouveautés à venir, annonce de nouvelles ressources, etc…), Annie à destination de la liste des téléchargements du DVD en anglais. Nous nous interrogeons sur la pertinence qu’aurait une newsletter trimestrielle pour infos@abuledu-fr.org.
Nous essaierons d’être plus présents à l’extérieur et de participer, voire d’organiser des rencontres de proximité (modèle à définir).
L’assemblée générale est levée le 30 octobre, à 1h.

 

AG2012-rapportmoralrapport_financier_2012

Assemblée générale de l’association 2011

Préalablement à l’Assemblée Générale, le CA a statué sur la demande d’adhésion de la société Ryxéo en tant que personne morale : conforme aux statuts.

Présents : 6 – Jonathan Tessé, Jean-Louis Frucot, Guy Larrieu, Hayat Oufdil, Annie Lesca, Eric Seigne

Représentés (pouvoirs) : 4 – Frédéric Adamczak, Jean Peyratout, André Connes, Yves Laclaverie

Secrétaire de séance : Annie

Rapport moral (joint) : quitus à l’unanimité. Merci Hervé et Jean-Louis pour le rapport, merci aux trois membres du bureau pour ce travail titanesque.

Rapport financier (joint) : quitus à l’unanimité. Merci Pascal et François.

Composition du nouveau CA et du bureau

Membres du CA demandant leur renouvellement : André, Jean-Louis, Guy et Annie

Nouveaux candidats au CA : Jonathan, Hayat et Eric (élus à l’unanimité)

Responsables élus : Guy président, Annie secrétaire, Jonathan trésorier

 

Organisation :

Siège social : la Maison des Associations de Pessac (démarches Hayat).

Guy préside.

Eric s’occupe de l’administration du serveur, aidé de Guy ;

Hayat s’occupera de la relève du courrier et le redispatchera ;

Jean-Louis continue à se concentrer sur le développement des logiciels du terrier (notamment paquets et traductions) et reprendra contact avec les anciens contributeurs, en lien avec Eric ;

Jonathan est intéressé par le démarchage financier (piste : Association d’Intérêt Général), il assurera la tenue des comptes en tant que trésorier et continue le Zine, à la satisfaction générale ;

Annie souhaite développer les relations avec les demandeurs d’adhésion.

 

Orientations

Estimation du budget annuel pour faire vivre l’association en 2011-2012 : 6000 (serveur + déplacements développeurs, dix / an environ, kilométrage Mappy au tarif SNCF sans justificatif).

Ce budget étant indispensable au fonctionnement de l’association, l’Assemblée Générale décide que la cotisation de base sera de 10 , les membres absents qui n’ont pas payé de cotisation auront la possibilité de régulariser leur situation. Le paiement électronique (CB ou virement électronique) sera privilégié afin d’alléger les démarches du trésorier et de lui permettre de se consacrer à d’autres tâches.

Les interventions en tant que membre de l’association AbulÉdu-fr donneront lieu à une information préalable et à un bilan diffusé aux membres de l’association (cf. François pour Educatec).

Le partenariat avec Ryxéo :

En 2010, une participation financière et une aide technique pour le développement des nouveaux outils.

En 2011, la société adhère à l’association, diffusera régulièrement les informations auprès de ses salariés qui pourront s’ils le souhaitent adhérer à titre privé à l’association. Les réunions de l’association pourront avoir lieu dans les locaux de la société. Les modalités concrètes d’un véritable partenariat seront à élaborer.

Listes :

En 2010 ORGA, canal historique pour le lien avec Ryxeo et les échanges sur les données sensibles,

BUREAU pour le travail à trois et le lien contact,

MEMBRES pour le mailing aux adhérents inscrits (59, via le logiciel Galette)

et INFOS (280 ? < téléchargements DVD -65).

En 2011 :

orga@abuledu-fr.org

membres@abuledu-fr.org

et une info-lettre pour les annonces (Zine4, etc…)

Zine : pour Jonathan, c’est une vitrine, il démarche les auteurs (tutoriels techniques, logiciels nouveaux et anciens, pistes d’utilisation d’abulédu) et utilise la forge.

Hayat souhaiterait un encart de culture générale de type « Déconnectez-vous ».

Activités promotionnelles 2011-2012

– nationales : à definir en fonction des ressources disponibles

– de proximité :

Jean-Louis : CDDP-32, Toulouse, …

Jonathan : Lyon, Dijon, …

1 2 3 4