Tw’haïku 2016 en musique chez les @cm2grail

Cette année, José, papa d’un élève de la classe vient régulièrement avec nous pour travailler sur des créations sonores… Profitant des superbes  productions réalisées lors des 4 semaines poétiques #Tw’haïkus sur Babytwit, nous avons pu enregistrer tous les élèves lisant leur haïku (haïkaï)…
Dans le même temps José avait amené un étrange instrument: le n’goni instrument africain qui a émerveillé les élèves… qui pouvaient l’essayer aux temps d’accueil, ou lors des séances de création, ce dont ils ne se sont pas privés 😉

Un élève de la classe, Nicolas a été passionné par l’instrument et a présenté une petite improvisation, qui a été filmée, déposée sur abuleduvidéo et le son récupéré par José, qui l’a transformé en boucle et  lui a superposé l’enregistrement des textes.

Suite à une demande de création de pistes sonores pour un autre projet, il a été inspiré par l’idée de changer l’ambiance (qui sonne de l’avis de beaucoup très esprit Japon, malgré les origines africaines du n’goni) et a proposé un petit mixage différent…

En parallèle, un travail à l’encre a été réalisé par les élèves pour écrire et illustrer un de  leurs haïku (avec une pensée émue (et pour beaucoup admirative!) pour tous les écoliers qui devaient écrire tous les jours à la plume trempée dans l’encrier…)

La suite? Nous projetons de réaliser un diaporama mêlant ces pistes sons et les haïkus réalisés à l’encre…      #àsuivresurBabytwit

Twaiku 2016 au son du N’goni

Nicolas au N’goni

Déposer un texte libre sur abulédu-data

En attendant le retour de l’import direct de textes libres au format .txt sur abulédu-data, j’ai eu recours au téléversement sur Wikimedia Commons de fichiers textes en .pdf : ils sont librement téléchargeables mais ce format présente de nombreux inconvénients pour une utilisation scolaire et n’est pas exploitable avec le logiciel ALLER.

Je viens d’utiliser avec succès une autre procédure en téléversant sur Wikisource des textes libres, soit du domaine public, soit en cc-by-sa.

» Lire la suite

Albums codés

Quelle aventure !

Une initiative de Frédéric Adamczak qui a codé et enregistré l’histoire des trois petits cochons, et accepté de diffuser un travail de stagiaires sur Boucles d’or. Mais il faut passer par le logiciel inkscape pour réaliser les formes, ce qui freine les réalisations.

Un mini-conte détourné, le bucheron et le chaperon, par un groupe de GS et partagé sur babytwit.

Deux contributeurs s’emparent de son illustration en album codé et mettent en route une nouvelle interface pour bd-abulédu

  • première étape : réalisation de près d’une centaine de formes (11)/couleurs(6)
  • seconde étape : prise en main du dev par un troisième contributeur pour trouver une solution à la rotation des formes
  • troisième étape : passage en php.

Et voilà le résultat de quinze jours d’échanges et de travaux intensifs : Histoire de formes.

Comment leur dire merci ? Vite, des albums codés !!!

 

Diaporamas en vidéo pour pédagogie inversée

Comment présenter une vidéo constituée d’un diaporama à sonoriser avec des transitions et temps adaptés avec commentaires ?

Ce type de support est tout à fait adapté pour la diffusion de contenus en pédagogie inversée. En voici les étapes de la réalisation pour cette vidéo :

1) Réalisation du diaporama

Dans le cas de ma vidéo, j’ai utilisé un des services fournis par Framasoft : Framaslides

Il faut se créer un compte puis créer une présentation.

L’interface est plutôt simple pour créer des diapos. Mais parfois l’interface réagit mal (couleurs des caractères), mais ça fait ce qu’il faut. On peut y insérer des textes, des images, quelques symboles. Petit regret : on ne pas dessiner sur le diaporama (traits simples, flèches…). Il faut tout importer.

Important : le copier / coller n’est pas indiqué, mais il fonctionne avec Ctrl + C / Ctrl + V

2) Transitions

Vous pouvez ensuite choisir la position des diapos pour créer des effets intéressants.

Choisir le bouton « Panorama » pour déplacer vos vignettes les unes par rapport aux autres. Et « Aperçu » pour le visualiser.

3) Exportation

Il faut choisir le menu Framaslides / « Retourner aux présentations » pour publier le diaporama et trouver son lien avec l’icone « Partager ».

Vous pouvez visualiser votre diaporama dans une nouvelle fenêtre et naviguer dedans avec les flèches du clavier. Il vous suffit déjà de diffuser le lien pour que vos utilisateurs y aient acès.

4) Vidéo commentée (optionnel)

Si vous souhaitez diffuser votre diaporama avec votre commentaire (ou votre musique de fond), vous pouvez utiliser un outil simple et sympathique pour Linux : Vokoscreen. (disponible pour Ubuntu)

Vous pouvez enregistrer une zone de l’écran (votre fenêtre), tout en captant votre voix.

Il suffit donc de faire un enregistrement en direct et de votre diaporama que vous pourrez commenté et ajusté au timing voulu. Par contre, si vous bafouillez et vous trompez, et que vous n’êtes pas satisfait, il faudra recommencer. Mais on peut aussi vouloir garder une part artisanale.

5) Fond sonore

Cette vidéo enregistrée, vous pourrez au besoin lui ajouter un fond sonore à l’aide d’outils de montage Vidéo comme Kdenlive.

6) Publication

Si la licence de votre vidéo s’y prête (contenu sous licence libre comme CC-BY-SA), il ne vous reste qu’à la diffuser sur videos.abuledu.org

PS : J’ai appliqué un petit filtre avec Kdenlive pour éclaircir le diaporama qui était un peu terne.

Ecrire des histoires en collaboration entre classes

Retrouvez, en cliquant sur le lien ci-dessous un article concernant une démarche possible de construction d’ histoires collaboratives sur Babytwit.

Histoires collaboratives

Une nouvelle dénomination est proposée pour les classes participant à la construction d’histoires en collaboration, les Educonteurs (contraction d’Edutwit et conteurs).

Nous vous souhaitons une excellente découverte des histoires créées, que vous retrouverez dans les groupes « Twithistoires » et « Dialogues en collaboration » sur Babytwit/Edutwit.

Lancez-vous !

 

Cet appel a été entendu et a donné lieu à

Récemment, une classe de CE2 et une autre de CM2 ont construit un conte des origines Pourquoi les singes ont-ils les fesses roses ? pendant plusieurs semaines, après une séance de concertation préalable des deux maitresses sur un pad. L’enregistrement final a été déposé par Isabelle M. sur la plate-forme web de raconte moi : un conte des origines.

Pour lancer un dialogue

Gilliane avait proposé plusieurs images fort appréciées, pour déclencher l’envie d’écrire

  • deux bicyclettes en vis-à-vis
  • deux enfants de dos au balcon
  • deux pigeons trottant sur la route
  • deux poubelles dont une pour le papier
  • un lapin et un chaton le regardant de près
  • deux mouettes, plumes au vent sur un rocher

Voici le résultat d’une recherche sur data avec le mot-clé « deux »

Voici également quelques idées :

Cours de dessin de BD d’Arnaud Pérat

Pendant ses années à RyXéo, Arnaud Pérat a mis ses talents graphiques et ses compétences pédagogiques au service d’une cause qui nous tenait à cœur, changer la vitrine d’abulédu, en lui donnant l’attractivité visuelle indispensable pour attirer et retenir le regard de nos jeunes utilisateurs.

Nombreux sont les stagiaires qui ont bénéficié de ses conseils et d’un tutoriel qu’il vient d’accepter de déposer en cc-by-sa. Bon entrainement !!!

Cliquer ici pour le télécharger en .pdf -> Cours de BD, par Arnaud Pérat, 2017

» Lire la suite

Assemblée générale 2016

Rapport moral

Encore une année bien remplie ! Plusieurs rencontres au MEN avec les membres de la Direction du Numérique Éducatif (DNE) ont permis à AbulEdu de se faire une place dans l’univers du numérique éducatif libre francophone. L’association a ainsi été sollicitée pour intégrer un observatoire du libre éducatif institué par le MEN dans lequel nous pourrons proposer nos outils et défendre nos valeurs qui semblent être appréciées puisque pour la deuxième année consécutive, le MEN nous a accordé une subvention. Celle-ci va nous permettre d’avancer certains projets dont Edutwit.

Une campagne de financement participatif menée conjointement avec l’association ABUL offre au projet la possibilité de passer sur un modèle associatif dont il reste à préciser plus finement les contours ; j’en profite pour remercier ceux qui se sont pleinement investis dans cette aventure tant dans sa mise en œuvre que dans son suivi.

Cette année a aussi été rythmée par de nombreux projets pédagogiques autour de Babytwit (twitScrabble, histoire en collaboration, twictée, etc.), qui devient également un outil pour les enseignants qui se retrouvent régulièrement autour d’un twitConseil, en amont de chaque période, afin de définir ensemble les futurs projets dans lesquels ils impliqueront leur élèves. La banque de données Data ne cesse de s’enrichir et les questions techniques sur la « liste support » ne restent jamais sans réponse.

Dans cette belle dynamique il nous reste maintenant à progresser sur l’équation financière ; les dons et cotisations à l’association, malgré le soutien important qu’ils nous apportent et que nous apprécions, ne sont pas en cohérence avec le nombre de téléchargements de nos outils ou la fréquentation de nos services.

Un grand MERCI à chacun d’entre vous pour votre implication dans ce beau projet.

 

Rapport financier

Bilan financier du 1er septembre 2015 au 1er octobre 2016

Revenus : 37 877€ (soit 12 165€ sans versement Ulule)
– subvention OIF pour data : 10 000 €
– Cotisations : 765 €
– Dons : 1 400 €
– Campagne Ulule : 25 712 €
Dépenses : 11 936€
– serveurs : 574 € (3 mois migration pour 3 serveurs, à imputer sur le budget Ulule ?)
– services extérieurs : 9 600€ (développement data par Ryxéo pour la francophonie)
– déplacements : 1 222 €
– liaisons informatiques : 440 €
– services bancaires : 100 €
Commentaires :
  • Le bilan est équilibré grâce aux nouvelles adhésions et aux dons directs induits par la campagne Ulule depuis cet été.
  • L’année a été marquée par la fermeture de RyXéo et la nécessité de lancer une campagne pour assurer six de mois de transition et rembourser les frais engagés par l’ABUL. (note à venir de Jean Peyratout de l’ABUL)
  • Cette année a également été marquée par la signature de la convention avec Microsoft qui a motivé une réaction en urgence du CA avec courrier et plusieurs déplacements au MEN de notre président, de Jean-Louis Frucot et de José Brito que nous remercions.
  • Les frais de notre rencontre annuelle ont été presque totalement pris en charge par Odysseus et son équipe qui nous ont royalement accueillis en Ardenne.
  • L’OIF nous a versé une subvention de 10 000€ pour le développement de data, nous avons reversé 9 600€ à RyXéo.
  • Le budget communication a été consacré à notre présence au salon de l’UNA à Dijon : déplacements et impression d’un dossier papier couleur.
  • Les membres de l’association ont été fortement sollicités pour la campagne d’Ulule, financièrement et comme relais de communication. Une quinzaine de nouvelles adhésions porte le nombre actuel des membres à près de 50 cotisants.
  • La subvention du MEN (22 000€) est arrivée tardivement, le 11 octobre, et ne figure pas dans ce bilan.
  • Ventilation prévue ULULE, à titre d’information : 1 028 € (4%) pour les contreparties : papertoys, expédition des clés USB, déplacements formateurs ; 1 028 € (4%) sont prévus pour la location des serveurs ; 23 656 € (le reste) finance le travail de migration (reversé à l’ABUL sous forme de don).

 

Compte-rendu d’activité

Rencontres au MEN : Suite au partenariat signé entre le MEN et Microsoft, nous avons écrit à Mme la Ministre de l’EN pour lui signifier nos inquiétudes vis à vis de ce genre de partenariat mais aussi pour lui présenter le projet AbulÉdu, ses ressources, outils et valeurs. Nous  avons été invités au MEN par la DNE afin de présenter l’association et d’envisager quelques pistes de soutien. Dans un second temps, les  associations Abul et AbulEdu-fr ont rencontré Matthieu Gendron (directeur de la DNE) avec les mêmes objectifs. Enfin, l’association a été sollicitée pour intégrer un « observatoire du libre éducatif » qui devrait se mettre en place à partir de janvier 2017.
Babytwit : De plus en plus de projets impliquant les élèves de la maternelle au collège sont initiés sur Babytwit : il devient difficile de les énumérer. Un groupe Twictée très actif concerne 13 classes des deux cycles. Babytwit a pris une dimension supplémentaire car il devient grâce au babytwit conseil, une « salle des profs » virtuelle dans laquelle les enseignants définissent ensemble le cadre des futures activités par période, se concertent et échangent sereinement.
Subventions MEN : Après de nombreuses péripéties notre dossier de demande de subvention auprès du MEN a été accordé. Il nous a été alloué une somme de 22 000€ qui nous permettra de faire appel à un prestataire de services pour la mise en place technique d’Edutwit et l’administration du serveur pendant un an.
Campagne de financement participatif : Suite à la disparition de Ryxéo, les associations Abul et AbulEdu-fr ont décidé d’unir leurs forces pour passer le projet AbulEdu sur un mode associatif. Nous avons décidé d’initier une campagne de financement participatif sur Ulule afin de récolter les fonds nécessaires à cette migration. Grâce à la générosité de plus de 300 contributeurs, cette campagne a été un succès. Nous avons ainsi pu rémunérer Eric afin qu’il effectue cette migration dans les meilleures conditions possibles. Une part de l’argent récolté a également servi à la mise en place des contreparties et à la location de serveurs. Page du projet sur Ulule : <https://fr.ulule.com/developpement-dabuledu/>.
Représentation de l’association : Annie et Fred ont été présenter AbulEdu à l’Université Numérique d’Automne à Dijon. Les frais de location du stand nous ont été offerts par Canopé. Odysseus a également brillamment représenté l’association à « Associalibre & Éducalibre » à Bruxelles <http://2016.associalibre.be/?abuledu-ecole-numerique-en-primaire>
Les rencontres AbulEdu se sont cette année déroulées en Belgique ; merci @Odysseus et son équipe pour l’invitation et l’accueil. L’occasion pour les membres de l’association de se rencontrer et d’échanger autour des différents projets et d’en initier d’autres.
 → Téléchargez le compte-rendu de l’assemblée générale ordinaire du 19 novembre 2016 :  PDF

Animer un stand AbulÉdu, c’est possible.

Première tactique utilisée avec succès, une coupe de fraises Tagada en libre service :

En libre service !Rares sont les passants qui ne se sentent pas obligés d’écouter et de regarder la présentation par le président, et se resservent s’il a encore des pages à feuilleter. Et oui, l’appel du sucre…

» Lire la suite

Une plate forme dédiée aux vidéos libres

Elle a été ouverte il y a près de deux ans et lancée, sans campagne de communication, sur l’info-lettre de janvier 2015 quand le film sur la Mer Rouge a été primé à un concours vidéo. L’objectif ? héberger des vidéos sur une plate-forme qui n’incruste pas de publicités à notre insu et ne propose pas aux visiteurs d’aller voir les autres vidéos en « relation » avec celle que l’on vient de voir (ou pas).

Depuis elle est régulièrement alimentée par des contributeurs bénévoles. Seul problème rencontré à l’occasion d’un essai de changement de plate forme au mois de mars 2016, la migration nous a malheureusement fait perdre plusieurs films.

» Lire la suite

abcd-abulédu Kézako?

Il y a deux ans, trois articles ont abordé le thème des REL, les Ressources Éducatives Libres francophones, en faisant le point sur les chantiers en cours et sur leur utilisation en classe.

Dans le cadre du projet AbulÉdu, nous n’en sommes peut-être qu’au début de cette démarche globale (bien que le projet ait une quinzaine d’années d’existence). Le travail a commencé par la création d’une banque de ressources brutes (images, textes…) qui compte à ce jour plus de 20 000 références, puis nous en sommes aux derniers tests des logiciels (une quinzaine) et la production de modules a débuté avec environ 300 modules validés. Cet ensemble représente 4 ans de travaux intensifs qu’il reste à valoriser.

» Lire la suite

1 2 3