Tw’haïku 2016 en musique chez les @cm2grail

Cette année, José, papa d’un élève de la classe vient régulièrement avec nous pour travailler sur des créations sonores… Profitant des superbes  productions réalisées lors des 4 semaines poétiques #Tw’haïkus sur Babytwit, nous avons pu enregistrer tous les élèves lisant leur haïku (haïkaï)…
Dans le même temps José avait amené un étrange instrument: le n’goni instrument africain qui a émerveillé les élèves… qui pouvaient l’essayer aux temps d’accueil, ou lors des séances de création, ce dont ils ne se sont pas privés 😉

Un élève de la classe, Nicolas a été passionné par l’instrument et a présenté une petite improvisation, qui a été filmée, déposée sur abuleduvidéo et le son récupéré par José, qui l’a transformé en boucle et  lui a superposé l’enregistrement des textes.

Suite à une demande de création de pistes sonores pour un autre projet, il a été inspiré par l’idée de changer l’ambiance (qui sonne de l’avis de beaucoup très esprit Japon, malgré les origines africaines du n’goni) et a proposé un petit mixage différent…

En parallèle, un travail à l’encre a été réalisé par les élèves pour écrire et illustrer un de  leurs haïku (avec une pensée émue (et pour beaucoup admirative!) pour tous les écoliers qui devaient écrire tous les jours à la plume trempée dans l’encrier…)

La suite? Nous projetons de réaliser un diaporama mêlant ces pistes sons et les haïkus réalisés à l’encre…      #àsuivresurBabytwit

Twaiku 2016 au son du N’goni

Nicolas au N’goni

Robotique et INRIA : les nouveaux compositeurs

L’INRIA s’appuie sur le robot Thymio pour initier écoliers et collégiens à la programmation (événementielle) dans les établissements scolaires français, avec le soutien des conseillers pédagogiques. J’ai commencé une enquête sur les retours d’usage, rares.

On peut jouer avec Thymio, comme d’un instrument de musique, juste pour le plaisir.

» Lire la suite

Une plate forme dédiée aux vidéos libres

Elle a été ouverte il y a près de deux ans et lancée, sans campagne de communication, sur l’info-lettre de janvier 2015 quand le film sur la Mer Rouge a été primé à un concours vidéo. L’objectif ? héberger des vidéos sur une plate-forme qui n’incruste pas de publicités à notre insu et ne propose pas aux visiteurs d’aller voir les autres vidéos en « relation » avec celle que l’on vient de voir (ou pas).

Depuis elle est régulièrement alimentée par des contributeurs bénévoles. Seul problème rencontré à l’occasion d’un essai de changement de plate forme au mois de mars 2016, la migration nous a malheureusement fait perdre plusieurs films.

» Lire la suite