Disparition en mer d’Alain Conan, 230 ans après Lapérouse

Un plongeur solitaire ne « remonte » pas, les recherches sont infructueuses. Comment ne pas se sentir impuissant ? Cet été, l’écriture m’a aidée à « remplir le vide », enfin partiellement.

Alain Conan avait réussi à créer autour de lui une chaine de solidarité dont j’ai bénéficié et qui m’a permis, après avoir rencontré ses amis d’Albi, d’éditer un article sur Wikipedia.

La lecture de la belle réédition du « Voyage de Lapérouse » et la découverte de son atlas en ligne sur Wikimedia Commons m’ont donné envie d’étoffer deux articles, celui sur l’expédition de La Pérouse et celui sur Vanikoro, l’île où ont été retrouvées les deux épaves, dans la barrière de corail. Puis de faire des recherches sur l’ethnie des Aïnous de la mer du Japon et John Batchelor.

J’ai pris le temps, au jour le jour, pour répondre à la demande d’une prof-doc de l’association, de remplir le journal de bord de mes recherches.

En parallèle, j’ai écrit plusieurs articles sur Vikidia :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *