abcd-abulédu Kézako?

Il y a deux ans, trois articles ont abordé le thème des REL, les Ressources Éducatives Libres francophones, en faisant le point sur les chantiers en cours et sur leur utilisation en classe.

Dans le cadre du projet AbulÉdu, nous n’en sommes peut-être qu’au début de cette démarche globale (bien que le projet ait une quinzaine d’années d’existence). Le travail a commencé par la création d’une banque de ressources brutes (images, textes…) qui compte à ce jour plus de 20 000 références, puis nous en sommes aux derniers tests des logiciels (une quinzaine) et la production de modules a débuté avec environ 300 modules validés. Cet ensemble représente 4 ans de travaux intensifs qu’il reste à valoriser.

La question de la valorisation de ressources brutes spécialement conçues pour AbulÉdu, évoquée ci-dessus par l’auteur de ces articles, a trouvé une première réponse avec le site web abcd-abulédu lancé grâce au film « Six minutes pour la Mer Rouge » et aux « Six histoires de Chloé ».

Un an plus tard, un troisième site a été créé pour valoriser le diplôme de fin d’études d’une stagiaire, « Sylvanus à la découverte de l’Aquitaine » et deux sites ont été lancés pour remercier deux contributeurs bénévoles, illustrateurs amateurs, qui alimentent régulièrement notre base de données en images et histoires adaptées à notre lectorat :

Cette année deux nouveaux sites documentaires ont été mis en ligne :

Au mois de mai, profitant de la « démocratisation » de l’outil, j’ai demandé l’ouverture de cinq nouveaux sites pour continuer à valoriser les contributions de nos graphistes en REL :

Intercommunication ? illustration par Odysseus.

Intercommunication ? illustration par Odysseus.

Il n’est pas facile d’expliquer l’importance de collecter et de créer des REL ; il est encore plus difficile d’expliquer comment passer de ressources brutes à des ressources élaborées et surtout comment le fait de partager un bien, au lieu d’en diminuer la valeur, permet d’en diversifier l’impact et de susciter la créativité de tous les lecteurs qui deviennent acteurs tout en consolidant leurs apprentissages. Comment ? en réutilisant loyalement ces ressources.

 

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *