MPLF 1918

Frédéric Adamczak vient de relancer l’actualisation de la carte des soldats Morts pour la France il y a cent ans. Plusieurs classes vont participer. Nous sommes fiers de ce projet citoyen.

Annonce sur Édutwit

Comme les enseignants disposent de plus ou moins de temps… nous vous proposons plusieurs types de séquences à mener en classe (en bleu) avec solutions alternatives (en orange) ; et sommes à votre disposition pour vous aider.

– étape 1 : lire la liste des MPLF sur le monument aux morts d’une commune /se retrouve parfois sur le site municipal ou sur une publication ou un parent peut aller la relever.
– étape 2 : recherche des fiches sur la base nationale / peut se faire en amont
et imprimer les fiches à distribuer aux élèves
– étape 3 : les élèves déchiffrent ces fiches manuscrites et transcrivent sur leur cahier un certain nombre d’informations sélectionnées par la maitresse / qui peut préparer des fiches à compléter à la main ou à l’ordinateur s’il y en a en classe
– étape 4 : reporter ces informations sur la carte umap, soit au vidéoprojecteur collectivement, soit sur ordinateur s’il y en a en classe ou bien en salle informatique.
– étape 5 : garder une trace, de préférence sur Édutwit pour partager.
L’activité est plus motivante par binômes et en lien avec l’actualité du 11 novembre.

Dans la classe de CM2 de l’école du Parc à Gazinet-33

Après avoir participé à la création d’une chorale inter-classes pour chanter l’hymne européen à l’occasion de la cérémonie du 11 novembre, et visité l’exposition présentée par les Amis du Vieux Cestas au Centre Culturel, les élèves de cette classe ont

  • relevé la liste des soldats MPLF cités sur leur monument aux morts, dans l’ouvrage rédigé par l’association
  • et rempli la fiche documentaire le jeudi 6 décembre, en classe, à partir des notices indivivuelles publiées dans la plaquette nouvellement éditée, ”14-18, À la mémoire des 80 Cestadais Morts Pour La France”.

Ils ont reporté ces informations sur la carte, par binômes, le vendredi 7, après une présentation orale de l’activité au TBI comportant :

  • bilan du 11 novembre,
  • lecture de l’article de Vikidia : Mort Pour La France
  • présentation du site “Mémoire des Hommes”
  • et tutoriel ci-après (une copie papier a été remise à chaque élève.)

Article sur Vikidia à destination des collégiens

Tutoriel à destination des CM2

Quelques photos de l’atelier pendant la saisie sur OpenStreetMap, qui s’est caractérisé par une concentration forte, une entraide émouvante, la joie de “faire de l’informatique” et de savoir que leur travail sera publié. L’avantage de l’activité par binômes étant qu’au deuxième passage, ils sont totalement autonomes et n’ont plus besoin d’aide de l’intervenante, ce qui est très valorisant.

Les élèves positionnent l’emplacement du décès de 28 poilus sur OSM.

Jeudi 13 décembre, Jacques Housty cite plusieurs passages des notes manuscrites prises au jour le jour par son beau-père, sur la vie de soldat.

C’est un véritable trésor patrimonial que le vice-président de l’association des AVC a présenté en détail aux élèves de CM1 puis de CM2 : notes écrites au crayon sur des bouts de papier, puis réécrites à l’encre sur un cahier, “avec pleins et déliés” au retour ; quelques photos récupérées.

Jacques nous a parlé du départ au front, de l’accueil de la population, d’une lettre d’adieu envoyée avant un assaut qu’il craignait mortel, de l’uniforme rouge voyant de la première année, des marches forcées de 30km avec plus de 20kg de chargement (fusil, munitions, gourde, musette pleine de grenades, capote qui prenait l’eau l’hiver et faisait transpirer l’été, des bandes molletières au lieu de bottes, etc…), des nuits dans les fossés, de la discipline (punition pour chasse à l’escargot ou récupération de prunes), du rôle des brancardiers la nuit pour récupérer les blessés entre les premières lignes, de la boue et des rats, des journées sans ravitaillement.

Un témoignage qui a permis aux élèves de se plonger dans l’histoire de France il y a cent ans.

Jacques Housty a présenté l’ouvrage qu’il a réalisé à partir des notes manuscrites du père de sa femme, et lu des passages sélectionnés pour les deux classes. Merci à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *