Deux rencontres avec un « spectacle » à l’école en CP

Nos élèves, dans leur quasi-totalité, n’ont de contact avec le monde des Beaux-arts que par l’écran de la télévision ou, pour certains, grâce au programme local proposé par la municipalité.
A
ussi notre école a-t-elle pris l’habitude d’accueillir au moins deux fois par an des compagnies proposant des pièces de théâtre dont les saynètes sont bien adaptées au public scolaire, notre objectif étant de leur faire rencontrer les artistes, les décors et la magie de la mise en scène. Le choix se fait en conseil des maitres.

Le gain de temps, grâce à l’absence de déplacement extérieur (souvent plus couteux que l’entrée dans un théâtre ou un cinéma) et l’effet de surprise, lors de la découverte de la métamorphose d’une salle de l’école, encouragent notre équipe pédagogique à persévérer dans cette démarche de formation artistique dès le plus jeune âge. Nous nous appuyons sur les ressources financières de la coopérative scolaire.

Nous évoquerons, dans cet article, l’Armoire aux histoires, spectacle présenté en maternelle et en CP, et le Cirque minimum,  pour les classes élémentaires du CP au CM2.

Après chacune de ces représentations, nous avons pris le temps de recueillir et d’enregistrer quelques témoignages oraux des enfants que nous avons rassemblés dans un « raconte-moi » présenté aux familles et aux correspondants de BabyTwit.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons également témoigné de notre séquence, pour nos collègues, sur le blog de l’association AbulÉdu-fr : Un spectacle, des twits, un raconte-moi, ainsi que par le biais de l’une de ses info-lettres.

Que de progrès en trois mois !

En relisant leurs productions de décembre et en visionnant le premier diaporama, les élèves ont pris conscience de tout le chemin parcouru en quelques mois à l’écrit, mais aussi en lecture et en oralisation devant un micro.

Le rôle pédagogique d’un réseau social dédié aux enfants.

Depuis sa création en 2012, j’ai utilisé BabyTwit dans ma classe et pour mes préparations, en complément de Twitter pour la veille personnelle.

  • Tous les ans, dès la rentrée, mes élèves de CP adoptent avec enthousiasme cet outil de communication virtuelle.
  • Les familles sont invitées à donner leur accord et à s’exprimer.
  • Les classes qui nous suivent jouent le rôle de correspondants et de relecteurs : leurs remarques et attentes sont lues à la classe entière au TBI et commentées, à l’oral et à l’écrit.
  • Les collègues sont très présents, soit pour l’organisation des projets avant chaque rentrée scolaire, à l’initiative de Gilliane Simonin, soit en cours d’année.

Pour Prim à bord :

Objectifs en lien avec les programmes :

  • Cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres.
  • Échanger avec un artiste, un créateur ou un professionnel de l’art et de la culture.
  • Appréhender des œuvres et des productions artistiques.
  • Identifier la diversité des lieux et des acteurs culturels de son territoire.
  • Communiquer en français, à l’oral et à l’écrit, en cultivant précision, syntaxe et richesse du vocabulaire.
  • Dire pour être entendu et compris, en situation d’adresse à un auditoire ou de présentation de texte : mobilisation de techniques qui font qu’on est écouté (articulation, débit, volume de la voix, intonation) :

*Apprentissage de techniques pour raconter, entrainement à raconter des histoires (en groupe ou au moyen d’enregistrements numériques) ;
*entrainements à la mise en voix au moyen d’enregistrements numériques ; *enregistrements audio  pour analyser et améliorer les prestations.

 

Autre objectif :

  • Lien vie de classe-familles

Scénario :

  • Situation « déclencheuse » : spectacle
  • Échange oral : premières impressions
  • Élaboration d’un mini compte-rendu pour raconter aux familles et partager avec les « classes amies » sur BabyTwit :  dictée à l’adulte
  • Partage sur le blog de l’école et sur BabyTwit
  • Mise en ligne avec le logiciel Raconte-moi

Plus-values :

  • Lien avec les familles
  • Lien avec l’extérieur valorisant : intérêt des classes de plusieurs niveaux de BabyTwit.

Productions d’élèves : oralisation, écrit sous forme de dictée à l’adulte, relecture, enregistrements audio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *